Qu’est-ce-que le parentage proximal ? Définition et description

Le parentage proximal consiste dans un premier temps à la pratique du maternage proximal, puis plus tard, lorsque l’enfant grandit, d’une parentalité sous le signe de l’accompagnement appelé communément –bienveillant/conscient/éclairé/éveillé /respectueux ou encore positif.

En d’autres termes:

(maternage proximal + accompagnement respectueux) x tous les parents = parentage proximal

Le maternage proximal

Le maternage réunit un ensemble de pratiques telles que : la naissance physiologique, le peau a peau, l’allaitement (pouvant, si la mère le désire, aller jusqu’au sevrage naturel), le cododo ou le sommeil partagé, ou encore la réponse rapide aux besoins de proximité, de confort et de sécurité qu’expriment les bébés.

La parentalité respectueuse (appelée aussi bienveillante, consciente, éclairée, éveillée ou positive)

Lorsque l’enfant grandit, ses besoins changent et la parentalité naturellement aussi. On parlera ici davantage d’accompagnement plutôt que d’éducation, afin de préciser la volonté de ne plus se positionner de manière autoritaire par rapport à l’enfant. On n’usera pas des punitions, du chantage ou des menaces afin d’obtenir « ce que l’on souhaite de l’enfant ». C’est une parentalité qui se libère de toutes les violences éducatives ordinaires.

La parentalité respectueuse offre un changement de lunettes vis-à-vis de l’enfant et de ses comportements. Elle s’appuie sur les neurosciences affectives et sociales qui nous ont permis de faire de grandes découvertes au sujet du cerveau de ceux-ci, mais aussi des adultes, bien évidemment.

On comprend désormais que l’enfant n’est pas un être à façonner, mais à accompagner, guider grâce à des outils fournis par les neurosciences et la communication non-violente. Il ne s’agit pas de laisser l’enfant faire tout ce qu’il désire, mais de décrypter ses besoins et de l’accompagner pour les assouvir et vivre de la manière la plus harmonieuse possible dans notre société. Elle met les enfants à équidignité avec tous les autres êtres humains de cette planète. Il connait les mêmes droits, mais aussi des devoirs, avec l’aide de ses tuteurs et avec indulgence du point de vue de l’immaturité de son cerveau. La notion de consentement y a une place prépondérante.

C’est une parentalité qui peut faire peur aux parents au départ, car ils ignorent comment procéder autrement qu’à leurs précédentes habitudes. C’est un changement de paradigme total qui demande bien souvent d’être accompagné, grâce à des ouvrages, ou bien encore (et surtout) des personnes qualifiées en la matière. On développe de toutes nouvelles compétences mais surtout une nouvelle posture vis-à-vis des enfants. Il est important de “se reprogrammer”, car nous avons, pour la plupart d’entre-nous, été élevé dans une éducation traditionnelle, usant de méthodes coercitives et d’autoritarisme par nos parents et éducateurs. Il est important de mener un travail de fond pour éradiquer nos « pilotes-automatiques » et ne plus être victimes de nos propres émotions.

Des ouvrages du Dr Gueguen, du Dr Siegel & du Dr Payne (notamment) nous aident grâce à leur vulgarisation à comprendre les neurosciences affectives et sociales, qu’ils mettent au service de la parentalité. Beaucoup d’autres ouvrages permettent de prendre connaissance d’un outil fondamental pour accompagner nos enfants au quotidien, notamment sur la communication non-violente.

En adoptant ce type de parentalité, de nombreuses problématiques s’effacent. L’enfant se sent compris, considéré et respecté. Les rapports parents-enfants s’assainissent et les conflits disparaissent. Cela ne veut pas dire que la parentalité est plus simple, loin de là. Les enfants auront toujours des émotions fortes, qu’il faudra accompagner. Des dilemmes apparaitront, des soucis surgiront, mais vous serez l’allié qui les aidera à les résoudre, plutôt qu’une des sources du conflit.

Vous trouverez sur la page RESSOURCES de nombreux ouvrages qui permettent de changer de point de vue sur l’enfance et sur nos propres comportements. Sur les pages des professionnels et particuliers, des sections « accompagnement » existent, elle y présente des formations en ligne, adaptes à ces cas, et de grande qualité.

Enfin, voici le TEDX du Dr Catherine GUEGUEN, illustrant les dires de cette même page. Bon visionnage et bienvenue dans le monde du parentage proximal.