fbpx

[Portrait] Le réseau des micro-crèches Wild Child: la pédagogie par la nature.

[Portrait] Le réseau  des micro-crèches Wild Child: la pédagogie par la nature.
Portrait

Merci infiniment à Charline Cachat, infirmière puéricultrice et fondatrice du réseau, qui a bien voulu nous en dire plus sur les micro-crèches Wild Child.

« Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements ».

J’ai crée les Crèches WILD CHILD fin 2018, Infirmière Puéricultrice de formation, après avoir travaillé en secteur hospitalier, en Protection Maternelle et Infantile (consultations nourrissons, aide sociale à l’enfance, suivi des enfants de 3-4 ans en école maternelle..) puis en direction de crèche familiale, j’ai côtoyé de près les parcours des familles pour trouver un mode d’accueil adapté à leurs besoins. Ce projet de création de micro crèche est ancré depuis plusieurs années, mais je souhaitais grandement gagner en expérience et maturité avant d’entreprendre la création d’une structure. Aujourd’hui, à l’aide de mes diverses expériences professionnelles, je souhaite mettre à profit, mes valeurs professionnelles fondamentales au service des familles, afin de créer une structure à « taille humaine » avec un projet d’établissement innovant.

La première structure a ouvert ses portes au mois d’avril 2019 après quelques mois de travaux, sur la commune de MAGLAND (74300) , une seconde est en cours de construction sur la commune de Servoz (74310) et j’ai d’autres projets en cours qui arriveront bientôt .

Notre spécificité est d’évoluer autour d’une pédagogie par la Nature et écoresponsable.
Les structures évoluent autour d’une triade Poulaille/Potager/Compost… un vrai retour à l’essentiel.
La nature représente un formidable terrain pédagogique, les enfants disposent ainsi de zones de jeu plus naturelles et sont plus créatifs et collaboratifs dès leur plus jeune âge.
C’est en s’inspirant des « écoles de la forêt » Suédoise, que Wild Child a axé son projet éducatif ; le tout avec un bâtiment en dur, et l’adaptant aux enfants d’âges pré scolaires. Ainsi notre devise, qui est un proverbe Suédois, est « Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais vêtements ».
Pour se faire, l’aménagement de l’espace intérieur et extérieur est fondamental. Chez Wild Child, l’extérieur est pensé comme à l’intérieur. Et la nature, est introduit également à l’intérieur de la crèche au quotidien. Des combinaisons intégrales sont fournies par la structure pour permettre aux enfants de sortir par tous les temps en étant au sec, et au chaud. Mais également, permettre aux enfants non-marcheurs- d’accéder à l’extérieur.
Nous favorisons la libre circulation intérieure/extérieure aux beaux jours, en laissant les portes de la crèche donnant sur le jardin, ouverte. L’enfant peut choisir d’aller à l’extérieur quand il le souhaite. Les professionnels ont alors, un positionnement réfléchi au sein de la structure afin de pouvoir être en position sécuritaire à l’intérieur comme à l’extérieur.
Le taux d’encadrement est réfléchi en ce sens, les professionnels sont trois par jours, deux dès l’ouverture, deux à la fermeture, et 3 entre 9h30 et 16h chaque jour.
Nous mettons en place également le « prise de risque maîtrisée », car l’enfant a besoin de tester ses limites, d’essayer, de recommencer pour développer sa motricité globale mais par-dessus tout, sa confiance (« je suis capable de ») et l’estime de soi (« j’ai réussi et j’en suis fier ! »).

” Nous privons de plus en plus nos enfants de la nature, du dehors, les acheminant peu à peu vers une éducation « hors-sol ». Et ceci au nom de la sécurité, de l’hygiène, de la norme, du risque zéro.. Or, le monde n’est pas réductible aux murs de la chambre ou de la classe, ni à des images virtuelles, les plus perfectionnées soient-elles. C’est dehors, dans le jardin, les prés et les bois. Au bord de la mer ou en montagne, dans ce contact plein avec le réel que l’enfant construit une part considérable de son rapport à son corps, à ses sens, à son intelligence, à la vie et aux autres. C’est là qu’il développe au mieux la totalité de son être”. Louis Espinassous

Les membres de l'équipe

Pour compléter l’équipe j’ai embauché 4 professionnelles : Elodie ZANTA (Educatrice de jeunes enfants ET auxiliaire du puériculture) qui est en relai de direction et va devenir référente technique à compter de septembre 2020, Tamara TISSOT (auxiliaire de puériculture), Mélanie ARBEZ (CAP Petite enfance) et Anne-Sophie LISCI (CAP Petite enfance). Je vais prochainement engager de nouveaux processus de recrutement pour les structures à venir.

Notre vision du maternage proximal et de l’accompagnement respectueux des enfants et de leurs parents

Nous travaillons sur un accueil qualitatif et bienveillant, sur le maintien (dans la mesure de la volonté des parents) de l’allaitement maternel sur la crèche en leur laissant libre accès à la crèche au cours de la journée pour venir allaiter dans un espace préservant l’intimité, et/ou en acceptant le lait maternel tiré avec un protocole mis en place pour le transport de celui-ci entre le domicile et la crèche.
Nous favorisons les portages contenants des enfants : siestes en hamac pour les plus petits, ou en tout cas sécurisant (cocoona baby) et nous sommes toutes formées au portage physiologique.
Aucun lit à barreaux et aucun transat n’est présent dans la crèche : j’ai, par choix, opté pour des lits au sols dès le plus jeune âge et pour une motricité libre optimale. Pour les enfants, ne tenant pas assis, les repas se font dans les bras, car le repas doit être un moment de partage bienveillant.
Les parents sont invités à rentrer dans la crèche et ne pas rester uniquement dans l’entrée, et à passer du temps avec nous quand ils le peuvent.

Nos projets

Je travaille actuellement sur l’alimentation sur la crèche pour tendre à une alimentation bio/raisonnée/locale encore plus poussée que ce que nous proposons actuellement, un projet est en cours pour cela et arrivera d’ici septembre 2020 si tout se passe bien !

Quelques conseils pour ceux qui souhaitent se lancer dans ce type d'aventure

Déjà d’être porteur de cet accompagnement respectueux, rien n’est aussi bien transmis que quand nous sommes entièrement convaincu par celà.
Puis de se former, et si l’on vous refuse les formations, de se tourner vers une structure bienveillante qui pourra vous apporter les formations complémentaires à votre accompagnement. Enfin de ne pas s’oublier, car notre propre plaisir à venir travailler et bien-être au travail de surcroît, engendre la bienveillance que nous transmettons aux familles et à leurs enfants. L’environnement tout entier doit être bienveillant pour transmettre de la bienveillance.

Nos 3 livres préférés en la matière

Tout le travail de la pédagogie Emilia REGGIO
PIERREHUMBERT Blaise “Le premier lien – théorie de l’attachement”.
ALVAREZ Céline “Les lois naturelles de l’enfant”

Quelques comptes insta inspirants

Alors je suis plutôt des comptes sur la pédagogie par la Nature, qui est une pédagogie alternative et bienveillante.
Je suis également niveau péda : @RDVPETITEENFANCE (instagram)

Merci Charline pour ce portrait très complet de ton réseau et ce lieu d’accueil très inspirant!

Nous vous souhaitons le meilleur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec