fbpx

[Portrait] BeEMOSITIF FORMATIONS

[Portrait]  BeEMOSITIF FORMATIONS
Portrait

Dans le portrait de cette semaine, nous rencontrons Marine Gradel, responsable de  BeEmositif Formations, entreprise Amiénoise qui œuvre pour la petite enfance et lutte contre les VEO en région Hauts de France.

Des actions ciblées y sont organisées autour des 3 acteurs de la triade éducative : Parents, Professionnels de l’enfance et du soutien à la parentalité et des enfants eux même.

Mon parcours professionnel

Après l’obtention d’un Bac Sciences Médico-Social, j’ai réalisé 3 ans d’études en soins infirmiers. J’ai ensuite exercé en tant qu’infirmière quasiment exclusivement en service de pédiatrie et plus particulièrement néonat’ et réa néonat’. J’ai vu mon métier se dégrader au fil des années et s’éloigner cruellement de mes valeurs. Je pars du principe que l’on a ce que l’on tolère… Tout cela n’étant plus tolérable, j’ai arrêté ce métier et ai repris des études. J’ai obtenu un DU en psychopédagogie et formation d’adultes, et un DIU en psychologie de l’enfant et soutien à la parentalité. Depuis 2016 j’exerce en tant que formatrice auprès des professionnels de la petite enfance et accompagne les familles à la fois dans la préparation à la parentalité mais aussi dans leur parentalité au quotidien.

Ma vision de la parentalité

Le parentage proximal a toujours été une évidence en ce qui me concerne parce que par mon ancien métier, j’ai pu en voir les effets ! C’est indéniable, il n’y a pas à revenir là-dessus… on en parle plus aujourd’hui et la nouvelle génération de parent est mieux informée… mais il ne s’agit aucunement d’un effet de « mode » comme beaucoup de détracteurs se plaisent à le dire. Néanmoins le déclic pour « l’enseigner aux autres » s’est réellement fait lors de ma deuxième grossesse. J’ai été frappée par la matrescence bien plus fort que cela n’avait été le cas pour ma fille née 6 ans avant. La méconnaissance de la société à ce sujet, la mauvaise interprétation de notions clés et la formation initiale de base des pros de la petite enfance très peu mise à jour est devenue bien plus difficilement supportable.

Mes domaines de prédilection

Le domaine que je maitrise particulièrement bien est la communication non violente, l’attachement et la psychopathologie de l’attachement au niveau systémique et individuel. J’aimerai développer mes connaissances concernant l’allaitement, même si j’ai allaité mes deux enfants cela ne fait pas de moi une experte du domaine, et malheureusement sur Amiens il y en a peu…

Quelques conseils

A mes collègues qui s’intéressent au parentage proximal, je vous recommande de travailler d’abord sur votre enfant intérieur, il n’y a rien de très spirituel là-dedans au contraire c’est très terre à terre, c’est vital de faire le point sur ce que l’on a été, ce que l’on a ressenti pour faire la paix avec ce petit être qui ressurgira à un moment ou un autre face aux enfants et familles que vous prendrez en charge. ET par-dessus tout FORMEZ VOUS à l’accompagnement à la parentalité et/ou au soutien à la parentalité, c’est un vrai métier qui ne s’improvise pas, cela ferait beaucoup de dégâts… DOULA, auxiliaire puer, eje, puer, assistante sociale etc… sont des métiers à part entière, accompagnant à la parentalité aussi.

Mes ouvrages préférés

• Pour une enfance heureuse de Catherine GUEGUEN

• La parentalité accompagnée de Patrick MAUVAIS à mettre impérativement en lien avec Loczy où le maternage insolite de Myriam DAVID et Geneviève APPELL,

• Être parent en pleine conscience de Myla et Jon KABAT-Zinn.

Mes comptes insta et facebook préférés

• La matrescence et ses podcasts

• Insta/Facebook : La curiosité Bienveillante et educpassion

Nos projets

Ouvrir le premier organisme de formation petite enfance en Hauts de France basé sur les innovations en éducation, les neurosciences et le Maternage proximal. Les sessions sont ouvertes d’ailleurs…
Faire découvrir au plus grand nombre de (re)futurs parents les séances de préparation à la parentalité sur Amiens, que j’ai entièrement créé et développé pour compléter les préparations à l’accouchement classiques et permettre aux touts petits et leur famille, quelque que soit leur classe sociale, de débuter dans la vie avec un environnement serein et plus stable. Réduire les inégalités ça commence dès la grossesse !

Merci infiniment Marine pour avoir pris le temps de nous presenter ton travail et tes projets.

Vous pouvez la retrouver au sein de notre plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec